VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Égypte - Révolution du Nil - Les Frères musulmans sont une carte entre les (...)

Égypte - Révolution du Nil - Les Frères musulmans sont une carte entre les mains de la CIA

dimanche 3 août 2014, par do (Date de rédaction antérieure : 15 février 2011).

15 février 2011

Bonjour à toutes et à tous,

Pour le cas où, grâce à la télé-propagande, vous vous feriez quelques illusions sur Obama et l’impérialisme américain, lire à tout prix cet article écrit le 5 février 2011 et intitulé « Égypte - Tout ce que dit Obama devant les caméras, c’est seulement du spectacle ! », dont le lien est ci-dessous :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2161

Extrait :

« Quand Obama s’adresse aux caméras, il parle de façon à se mettre les Égyptiens dans la poche, de façon à les manipuler, pour ne pas trop se les aliéner, au cas où la révolution égyptienne finirait par réussir. Mais les ordres qu’il donne à Moubarak, il les lui donne en secret, et c’est tout le contraire de ce qu’il dit en public. La preuve : Moubarak est encore là ! » [Situation le 5 février 2011.]

En fait, en Égypte, l’impérialisme américain tient deux cartes ennemies dans sa main :

Première carte : La junte militaire autoproclamée "conseil suprême des forces militaires", à qui Moubarak, c’est-à-dire l’impérialisme américain, a livré le pouvoir ; mais, il faut bien comprendre que, du temps de sa splendeur qui aura duré trente ans, Moubarak était l’un des membres de cette junte et n’en était que le représentant au sommet de l’État, le cache-sexe :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2230

Cette junte est directement et officiellement financée par l’impérialisme américain de 1,3 à 3 milliards de dollars par an selon les sources. Et probablement plus, au moins par le biais caché de la CIA. Cette junte militaire est totalement au service des Amerloques.

Seconde carte : Les Frères musulmans, qui au début furent financés par l’impérialisme anglais, puis ensuite par la CIA pour contrer Nasser. Ils sont très probablement encore infiltrés au plus haut niveau de leur hiérarchie par des agents stipendiés par la CIA.

D’ailleurs, dans la soirée du 10 février 2011, peu après que Moubarak eut mis très en colère les masses révolutionnaires en refusant de démissionner, celles-ci voulurent marcher sur le palais présidentiel. Ce sont les Frères musulmans qui les en ont empêchés :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2218

Il faut bien voir aussi que les Frères musulmans n’ont participé que tardivement au mouvement. Ils n’y sont venus que juste à temps pour le récupérer et le canaliser. C’est-à-dire pour le vaincre.

Quel est le jeu des Americains ?

Si, d’une façon visible, la junte militaire au pouvoir en Égypte était, et est encore pour le moment, la carte maîtresse de l’impérialisme américain dans ce pays ; les cows-boys ont une autre carte, cachée celle-ci, constituée par le mouvement des Frères musulmans. Washington n’hésitera pas une seconde à leur livrer le pouvoir si cela permet d’éviter une vraie révolution bien totale.

Et Israël, que va devenir Israël, si les Frères musulmans prennent le pouvoir ?

C’est ici que je réponds à cette question :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2222

Extrait :

Dans la soirée du 10 février 2011, après que Moubarak eut annoncé que finalement il restait, ce sont les Frères musulmans qui ont pu empêcher les masses révolutionnaires de prendre le palais présidentiel ; donc, ils ont malheureusement un pouvoir modérateur certain.

Si les Frères musulmans ne s’en étaient pas mêlés, s’ils avaient laissé les masses révolutionnaires égyptiennes attaquer le palais présidentiel au moment où elles désiraient initialement le faire, au summum de leur colère, juste après le discours de Moubarak déclarant qu’il ne démissionnait pas ; alors, aujourd’hui, ce ne serait pas une JUNTE MILITAIRE autoproclamée « Conseil suprême de l’armée » qui serait au pouvoir, mais la population égyptienne elle-même.

Pour un tel service rendu, pour n’avoir pas démérités, pour avoir su ainsi prouver aux maîtres du monde leur utilité contre-révolutionnaire, ne doutons pas que l’"on" saura récompenser d’une façon ou d’une autre les Frères musulmans et que l’"on" n’hésitera pas à leur livrer le pouvoir en Égypte si la révolution est suffisamment puissante pour virer la junte militaire.

Mais, et Israël ?

Quoi Israël ?

Que deviendra Israël, si les Frères musulmans arrivent au pouvoir en Égypte ?

Vaut-il mieux laisser se faire en Égypte une vraie révolution bien totale, qui servirait d’exemple au monde entier et qui, donc, se répandrait comme une traînée de poudre à toute la planète, et pas seulement au monde arabo-musulman, ou bien faut-il plutôt sacrifier Israël pour éviter une telle catastrophe ?

Entre les deux, les maîtres du monde auront vite choisi :

Tant pis pour Israël !

D’ailleurs, dans le spectacle, Obama apparaît comme ayant tout fait pour qu’arrive la révolution "du Nil" ; alors qu’en réalité, bien entendu, il a tout fait pour l’éviter.

Évidemment, si de tels propos parviennent aux oreilles des révolutionnaires égyptiens, peut-être sauront-ils non seulement virer la junte militaire, mais aussi éviter que les Frères musulmans leur volent leur révolution.

Note du 13 juillet 2014 : Depuis, il est apparu qu’en fait Israël n’avait rien à craindre des frères musulmans, puisque ceux-ci ont combattu en Syrie contre le régime antisioniste de Bachar el-assad. Même le Hamas (les frères musulmans de Gaza), qui d’ailleurs au moins à ses débuts a été financé par le Mossad, a envoyé des combattants en Syrie faire la guerre au service de l’impérialisme américano-franco-sioniste !

Merci pour votre attention,
Meilleures salutations,
do
15 février 2011
http://mai68.org/spip

Post-scriptum :

1°) L’armée égyptienne n’est pas toute d’un seul bloc : des forces contradictoires se combattent en son sein.

C’est ainsi qu’il ne faut pas confondre l’armée avec la junte militaire. Si la junte militaire au pouvoir en Égypte combat la révolution :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2230

Il n’en va pas du tout de même de l’immense majorité des soldats de bases, rejoints d’ailleurs par un certain nombre d’officiers et sous-officiers, qui eux, soutiennent la révolution à fond :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2218

(Regardez la cinquième vidéo au lien ci-dessus.)

Il est donc en fait assez facile pour la révolution égyptienne de virer la junte militaire si elle le souhaite.

2°) Preuve que les Frères musulmans ont momentanément vaincu la révolution du Nil :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2242

3°) Le rôle contre-révolutionnaire des Frères musulmans doit être dénoncé partout en Égypte.

Bien sûr, les militants de base des Frères musulmans sont sincères : ils ignorent qu’une grande partie de leurs chefs de haut niveau sont financés par la CIA. Et ils croient se battre contre l’impérialisme américano-sioniste, alors que la stratégie calculée par leurs chefs consiste tout au contraire à servir l’Amérique, Israël et la contre-révolution :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2218

Voici d’ailleurs le résultat momentanément obtenu grâce à l’utilisation des Frères musulmans par la CIA :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2230

Les Frères, dont Saïd Ramadan (à droite d’Eisenhower, en turban, et tenant des papiers entre les mains), reçus à la Maison Blanche en 1953. Cliquer l’image pour l’agrandir.

1953 - Les frères musulmans dans le bureau ovale U.S. par Pierre Dortiguier (article et photo-preuve) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3413

Quand la CIA finançait les Frères musulmans (Le Point 6 décembre 2011 - Article et documents-preuves) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3518

Égypte - Samir Amin sur les Frères musulmans et la révolution égyptienne :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2245

Une poème baroque : les USA et les Frères Musulmans (Tlaxcala) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3413#forum5194

Dès la chute de Moubarak, les Frères musulmans au service de la CIA avaient vaincu la révolution du Nil :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2218

(Les Frères jouent en pays arabe le même rôle que la CGT en France)

Les Frères musulmans ont momentanément vaincu la révolution du Nil :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2242

Obama avait dépensé 25 milliards de dollars pour mettre les Frères Musulmans au pouvoir en Égypte :

http://mai68.org/spip/spip.php?article5551

3 Messages de forum

  • Je peux affirmer que je ne sais pas

    http://www.cmaq.net/fr/node/43364 (premier commentaire sous l’article)

    Je n’ai pas d’information, personnellement, qui me porterait à croire que les Frères musulmans seraient la raison réelle pourquoi les gens n’ont pas été plus violents ou plus à l’offensive contre les bureaux/palais présidentiels.

    Je n’ai pas d’information non plus qui me laisse croire que le gouvernement étasunien ou des instances étasuniennes sont derrière le fait que l’armée gouverne l’Égypte actuellement. Au contraire, tout porte à croire que c’est une partie importante du peuple, lui-même de manière autonome, qui a demandé que l’armée assure une transition. Il y avait certainement, de la part des gens, bien des nuances, hésitations, et de l’opposition à cette idée.

    Il y a des raisons concrètes de ne pas démoniser les Frères musulmans. Ces derniers ont choisi l’arène politique ces dernières années, au lieu des assassinats. Les inclure dans le processus, explicitement même si ça fait chier Israël, permet d’éviter une violence politique qui pourrait virer en guerre civile. C’est à mon avis pourquoi Obama a été explicite sur ce point.

    Dois-je rappeler l’évidence : le peuple égyptien n’a pas l’intention de remplacer une dictature laïque pro-occidentale par une dictature théocratique musulmane. Si les Frères musulmans ont, plus tard, un plus grand nombre d’élus dans le parlement, ce ne sera pas du tout avec un mandat théocratique.

    Finalement, il faut aussi penser que l’impérialisme, c’est aussi les pressions des puissances britanniques, françaises, iraniennes, israéliennes, parfois même onusiennes, etc.

    Amicalement,

    Michaël Lessard

    • Salut Michaël

      2°) « Je n'ai pas d'information non plus qui me laisse croire que le gouvernement étasunien ou des instances étasuniennes sont derrière le fait que l'armée gouverne l'Égypte actuellement. »

      C'est à la junte militaire à qui il appartenait, et qu'il ne faisait que représenter, que Moubarak a cédé le pouvoir en partant.

      Tu sais, je suppose, que c'est les Américains qui financent l'armée égyptienne. Or cette armée est dirigée par la junte en question. Donc, tout cet argent donné à l'armée égyptienne par l'impérialisme US a été géré par ladite junte. Il a été donné à cette junte.

      Cette junte, nommée "Conseil suprême (*) des forces armées", aujourd'hui au pouvoir en Égypte, est financée par les Américains depuis trente ans. Elle cessera d'exister du jour au lendemain si cette manne financière cesse d'exister. La junte militaire est pieds et poings liés à l'impérialisme américain. Tout ce qu'elle fait, c'est obéir à ses ordres. Pour elle, c'est une question de survie.

      (*) J'aime bien le mot "suprême" ! je trouve que ça fait beau, dans le paysage.

      1°) « Je n'ai pas d'information, personnellement, qui me porterait à croire que les Frères musulmans seraient la raison réelle pourquoi les gens n'ont pas été plus violents ou plus à l'offensive contre les bureaux/palais présidentiels. »

      Tout d'abord, j'imagine que tu sais que les Frères musulmans furent soutenus et financés par l'impérialisme américain pour contrer Nasser de la même façon que, plus tard, le Hamas fut soutenu et financé par le Mossad pour contrer l'OLP et Yasser Arafat (**).

      Pour savoir que la population a voulu, immédiatement après le discours de Moubarak le 10 février, attaquer son palais, mais que finalement ce fut reporté au lendemain vendredi après la prière, va au lien que j'ai indiqué dans mon article en référence en guise de preuve. Le revoici :

      http://mai68.org/spip/spip.php?article2218

      Et regarde la dernière vidéo-preuve ; tu peux lire aussi le texte juste au dessus à partir du trait de séparation et en dessous.

      Qui peut bien avoir eu la force et l'organisation nécessaire pour parvenir à pousser l'ensemble de la population au summum de sa colère à reporter au lendemain son attaque, sinon le parti d'opposition le plus puissant et le mieux structuré en Égypte, c'est-à-dire les Frères musulmans ?

      L'attaque du palais présidentiel a été reporté au lendemain APRÈS LA PRIÈRE ! Qui peut avoir eu une telle idée de faire passer la révolution après la prière sinon les Frères musulmans ? !

      Sachant que les Frères musulmans sont financés par la CIA, cela a-t-il quelque chose d'étonnant ?

      Les Frères musulmans jouent en Égypte le même rôle que la CGT en France.

      (**) Diviser pour mieux régner; tel est le principe. Et, à propos du financement du Hamas par le Mossad, il ne s'agissait pas seulement de diviser le pouvoir palestinien, mais aussi de diviser de fait ce qui reste de la Palestine en deux nouvelles régions-États : Gaza et Cisjordanie. La Palestine qui était déjà divisée géographiquement depuis longtemps, l'est maintenant aussi Étatiquement ! Aussi, quand on parle de solution à un ou à deux États, au sujet de la Palestine historique, il est bien possible que l'on se trompe ; il vaudrait peut-être mieux se demander si la solution adoptée sera à un, deux ou trois États.

      3°) « Il y a des raisons concrètes de ne pas démoniser les Frères musulmans. »

      Ce ne sont pas les Frères musulmans dans leur ensemble que je "démonise", mais leur direction. Parce qu'elle est totalement infiltrée, gangrénée, par la CIA.

      Le Hamas aussi, fut très longtemps infiltré à son plus haut niveau ; mais pas par la CIA : par le Mossad. Cependant, à la longue, les militants de base du Hamas ont fini par nettoyer leur hiérarchie et à s'autonomiser à peu près totalement par rapport au Mossad et à Israël. Cela s'est bien vu quand ils ont arrêté les attentats-suicides, qui poussaient les jeunes Israéliens dans les bras du sionisme. (les attentats-suicides n'ont pas cessé grâce au mur de l'apartheid, qui était loin d'être terminé ! mais parce que, stratégiquement, c'était nul. Cela produisait l'inverse de ce qui était voulu par les militants de base du Hamas. Tout simplement.)

      Si les Frères musulmans arrivent au pouvoir en Égypte, leurs militants de base les verront en action et ils verront quelle politique ils font. Et quels en sont les résultats. Et ils nettoieront eux aussi leur hiérarchie. Mais, en attendant, les militants de base des Frères musulmans obéissent bêtement à leur chefs, c'est-à-dire à la CIA. Et, tant qu'ils ne l'ont pas compris, la révolution égyptienne doit absolument refuser toute influence provenant d'eux. Sinon, la révolution est foutue.

      4°) « Dois-je rappeler l'évidence : le peuple égyptien n'a pas l'intention de remplacer une dictature laïque pro-occidentale par une dictature théocratique musulmane. »

      Effectivement ! Mais, dois-je rappeler une autre évidence : de même qu'en Tunisie le "peuple" tunisien n'a toujours pas le pouvoir, sinon il n'éprouverait pas le besoin d'émigrer en masse en Italie ; ce n'est pas non plus le "peuple égyptien" qui a pris le pouvoir en Égypte, mais une junte militaire stipendiée par Washington.

      D'ailleurs, si cette junte militaire était au service du "peuple", c'est-à-dire, si c'était le "peuple" égyptien qui était aux commandes, alors on comprendrait mal toutes ces grèves et manifs dans toute la ville pour réclamer des augmentations de salaires, une sécurité sociale, etc.

      En effet, si c'était le "peuple" qui avait le pouvoir ; alors, il pourrait s'accorder à lui-même tout ça, et même plus, sans avoir besoin de grèves ou de manifs. Quand on fait des grèves et des manifs, ce n'est pas à soi-même que l'on s'adresse, mais à un pouvoir qu'on ne contrôle pas et qu'on espère par ce biais forcer à céder.

      Le "peuple" Égyptien n'a toujours pas le pouvoir. Il est gouverné par les mêmes qu'avant sa "révolution". Seule la personne la plus connue de la junte militaire au pouvoir, celle derrière qui cette junte se cachait, a disparu : Moubarak.

      Rien d'essentiel n'a encore changé pour le moment.

      La seule chose qu'ont obtenu les Égyptiens, c'est que la junte au pouvoir desserre quelque peu la tunique de Nessus dans laquelle elle l'enserre.

      Ah si, ils ont obtenu quand même aussi une chose bien plus essentielle : la possibilité expérimentale d'apprendre qu'ils n'étaient en fait pas dirigés par un seul homme, même avant la "révolution" ; mais par toute une junte militaire bien planquée derrière lui. C'est ce coup de peinture, ce vernis, qui a sauté. Rien de plus ! mais, tout de même :

      Maintenant, le roi est nu. Alors, rien n'est perdu.

      Amicalement,
      do
      http://mai68.org/spip

  • Bonsoir,

    De toutes façons, les Frères musulmans ne sont que des traîtres à l’Egypte, à la notion de fraternité des peuples, et aussi à l’Islam !
    D’autre part, les mettre au pouvoir ne représenterait même pas d’inconvénient pour Israël… Tout au plus cela serait-il un désagrément limité car il faudrait bien, pour rester crédible, que les FM fassent deux trois sorties verbales contre Israël histoire de maintenir les apparences. Bref, ils se la joueraient Erdogan.
    De toutes façons, qu’attendre de gens qui se sont fait financer par le suppôt de l’impérialisme au Moyen-Orient, l’Arabie Saoudite ? Rien de bon.

    Comme al Jazeera, comme l’AKP en Turquie, les Frères "musulmans" sont un piège pour les arabes et pour les musulmans non arabes aussi d’ailleurs : ils se donnent des dehors de rebelles pour mieux ne faire qu’une bouchée de toute contestation de l’ordre mondial.

    Nasser reviens…..!!!!!!

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0