VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Le plastique ne doit pas faire peur (vidéo)

Le plastique ne doit pas faire peur (vidéo)

lundi 29 mai 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 29 septembre 2021).

Désormais le plastique est totalement recyclable

Enregistré sur France 3 Auvergne le 29 septembre 2021

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

Une enzyme qui bouffe le plastique ! (vidéo 2’51) :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article1570

Quand les Anglo-saxons volent une invention auvergnate

Extrait du France 3 Auvergne du 20 avril 2018 à 18h59

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

Notes de do :

1°) Dans la vidéo on voit une petite main, une femme, mais nulle part elle n’est mise en avant. Nulle part on ne voit son nom. Il y a aussi dans cette vidéo deux hommes dont on voit les noms, et qui sont mis en avant. Or il n’y a que trois personnes dans cette vidéo. Pourquoi ne pas avoir mis en avant aussi la femme, et donné son nom ? Phallocratie ? Comme image de présentation de la vidéo, j’ai donc mis cette femme.

2°) La Ségolène, elle nous a fait chier pour rien avec les sacs en plastiques ! Elle nous a supprimé nos sacs en plastique gratuits et nous les a remplacés par des merdes. Je dis que c’est des merdes pour trois raisons :

Tout d’abord ils se décomposent tout seuls, ce qui veut dire qu’on ne peut pas les conserver, ils sont à usure intégrée, ou comme on dit maintenant pour faire plus snob, à obsolescence programmée ! ça fait marcher le commerce !

Deuxième raison, ils ne conservent pas les aliments correctement au fond du frigo. Avant quand on mettait du pain bis dans un sac plastique en bas du frigo on pouvait le conserver jusqu’à trois semaines, maintenant au bout d’une semaine il commence à s’abimer.

Troisième raison, on ne peut même plus s’en servir de sac poubelle tellement ils sont fragiles et poreux !

De toute façon, la Ségolène, elle a emberlificoté tout le monde en faisant croire qu’elle était écologiste. Quand on est écologiste, on ne fait pas de la pub pour des bagnoles nucléaires. Car les bagnoles électriques sont nucléaires ! elle n’a fait de la pub pour les bagnoles électriques que parce qu’elles sont fabriquées dans sa région ! Et aussi, pour faire la guerre aux Russes, car leurs devises étrangères proviennent surtout du gaz de Sibérie. Et le prix du gaz étant indexé sur le prix du pétrole, si on fait baisser le prix du pétrole, celui du gaz baisse aussi.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Pollution - 11 mars 2016 - Du plastique au menu d’une bactérie

http://mai68.org/spip/spip.php?article10525

Une bactérie tout juste découverte parvient à pousser sur du plastique comme s’il s’agissait de matière organique. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives pour le recyclage de ce matériau.

Une telle découverte est prometteuse. « Si de telles bactéries ont pu se développer une fois, rien n’empêche que d’autres le fassent un jour ailleurs, pourquoi pas dans les océans. On peut espérer qu’à long terme, d’ici cinq à quinze ans, le plastique présent dans la nature pourrait être dégradé naturellement », s’enthousiasme Jan Roelof Van der Meer.

Note de do : Ainsi la Ségolène et les autres vont peut-être cesser de nous emmerder en voulant nous supprimer nos indispensables sacs plastiques !

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Sacs en plastique - 3 janvier 2016 - Les ciosalauds suppriment tout ce qui est bien

Les sacs en plastique à "usage unique", comme ils disent, ne sont pas à usage unique. Ils reservent souvent à nouveau comme sacs en plastique, et finissent le plus souvent en sacs poubelle. Mais ce sont des sacs poubelles gratuits, ce qui est évidemment inadmissible dans cette société de merde :

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Usure intégrée - obsolescence programmée - Sac biodégradable - Prêt à jeter (vidéo Arte 1h15)

Cette ampoule, brillant depuis 109 ans,
alors que les ampoules qui ont existé ensuite
furent volontairement limitées à
seulement 1000 heures,
dénonce depuis cette époque
ce qui n’avait pas encore été inventé :
L’USURE INTÉGRÉE.

Cliquer ici pour télécharger la vidéo originelle FLV

Cliquer ici pour télécharger la vidéo transformée MP4

Il est rentable pour le capitalisme de nous vendre des marchandises qui s’usent vite. Car on est ainsi obligés d’en racheter plus souvent. le gaspillage est l’un des moteurs essentiels de la croissance. L’existence-même de l’usure intégrée, comme on disait après mai 68, ou "obsolescence programmée", comme il semblerait qu’on dise aujourd’hui, est rédhibitoire contre le capitalisme et l’exploitation de l’homme par l’homme en général.

Sacs en plastic : Quant aux trop fameux sacs en plastic biodégradables, ce ne sont rien d’autre que des sacs à usure intégrée, ou à "obsolescence programmée", comme vous voudrez ; et il est tout à fait scandaleux, et totalement contradictoire, que les prétendus "écolos" en fassent la promotion !

Article complet et vidéo Arte : http://mai68.org/spip/spip.php?article2262

Les microplastiques sont-ils dangereux pour la santé ? PDF

http://mai68.org/spip2/spip.php?article12396

JAMA, 17 août 2022 : Les microplastiques se trouvent à l’extérieur dans la nature et à l’intérieur du corps, mais les preuves des risques pour la santé ne sont pas concluantes.

JAMA = Journal of the American Medical Association.

Wikipédia : Le Journal of the American Medical Association ou JAMA est une revue médicale internationale à comité de lecture publiée hebdomadairement en ligne et en version papier par l’Association médicale américaine. Date De Fondation : 14 juillet 1883

Cliquer ici pour l’article, le PDF et les commentaires

4 Messages de forum

  • Le plastique ne doit pas faire peur (vidéo) 19 août 2022 13:26, par Michel

    Hi Do,

    Néanmoins cela se discute, me semble-t-il : le plastique "jeté" ou "hors d’usage", qui très souvent rejoint les mers et océans notamment via les cours d’eau, se désagrège par fragmentation puis prend forme et dimension de "microplastique" (moins de 5mm), qui lui même continue de se dégrader physiquement pour finir au stade de "nanoplastique" (alors évalué en microns)… Que la faune marine ingère abondamment, depuis les cétacés jusqu’aux thons, saumons, cabillauds, crustacés etc., (comme les moules ou les huitres par exemple et entre autres), sans même évoquer toutes les molécules "indésirables" telles que les hydrocarbures et quantité de substances chimiques de toute nature sauf naturelle, bien sûr… Même les oiseaux marins, qu’on les mange ou pas, profitent aussi de cette généreuse manne de friandises artificielles qui leur est d’ailleurs, hélas souvent funeste. ( https://yonnelautre.fr/spip.php?art… ) ( https://www.nationalgeographic.fr/e… )

    Mais bon évidemment, qu’est-ce qui nous menace le plus : est-ce la présence de micro/nano plastiques, le dérèglement climatique ou les tensions géopolitiques actuelles, l’air si pur qu’on respire, les produits soi-disant sains, locaux, équitables et responsables qu’on nous fait bouffer, voire le tout ensemble ? Mais non, rien de tout cela : (Cf. Macron et consorts) c’est le manque de COMPÉTITIVITÉ qui va nous anéantir sans fou quérir !

    Cordialement,

    Michel

    • Le plastique ne doit pas faire peur (vidéo) 19 août 2022 13:35, par do

      Salut Michel,

      Je pense tout de même que, puisque contrairement à toute la propagande qu’on fait sans arrêt, le plastique est recyclable et, qu’en plus, les scientifiques n’ont pas réussi à démontrer une quelconque nocivité des microplastiques pour les organismes vivants, on peut considérer que le plastique n’est pas plus dangereux qu’un autre marchandise.

      Bien sûr, comme tout ce qu’on jette, il vaut mieux le mettre dans une poubelle que dans la nature.

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org

      • Le plastique ne doit pas faire peur (vidéo) 30 mai 2023 15:23, par Dominique

        Salut do,

        Le plastique finit dans les océans où il s’accumule dans les estomacs des poissons et des oiseaux qui le mangent. Un chien va nous faire rigoler en chiant des ficelles, mais avec les poissons et les oiseaux, c’est encore pire, le plastique les fait mourir de faim avec l’estomac plein.

        Par contre si on parle de l’impact écologique global, c’est la mode des tote bags, ces sacs en coton réutilisables, même une officine spécialisée dans l’écologie par le Business as Usual comme le WWF en vend. Une étude "pilotée par l’Agence danoise de protection de l’environnement, intitulée « valuation du cycle de vie des sacs de provisions », et publiée en 2018. Des chercheurs y expliquaient qu’en prenant en compte de l’ensemble des facteurs sauf la pollution marine – c’est-à-dire l’impact de la fabrication d’un tote bag sur le changement climatique et la destruction de la couche d’ozone lié à l’utilisation de l’eau, la pollution de l’air et le rejet de produits chimiques –, le sac plastique restait l’option la moins polluante. On y apprend que les sacs en coton doivent être réutilisés au moins 7100 fois pour égaler les performances environnementales des sacs en plastique." Voir https://www.geo.fr/environnement/ec… et https://www2.mst.dk/Udgiv/publicati…

        Tout de bon,
        Dominique

        • Salut Dominique,

          Tu dis : « Le plastique finit dans les océans où il s’accumule dans les estomacs des poissons et des oiseaux qui le mangent. Un chien va nous faire rigoler en chiant des ficelles, mais avec les poissons et les oiseaux, c’est encore pire, le plastique les fait mourir de faim avec l’estomac plein. »

          Réponse : Ça, c’est le mythe répandu par le pouvoir. Mais, le pouvoir se garde bien de dire que le plastique est quasi totalement recyclable comme le montre la vidéo. Pourquoi ? Parce qu’ils ont autre chose à vendre. Par exemple, les plastiques qui se décomposent tout seuls. C’est-à-dire, les sacs plastiques à usure intégrée, ou à "obsolescence programmée" comme c’est la mode de dire aujourd’hui :

          http://mai68.org/spip/spip.php?arti…

          Amicalement,
          do
          http://mai68.org

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0