VIVE LA RÉVOLUTION

Le banco-centralisme

jeudi 28 avril 2022, par do (Date de rédaction antérieure : 24 août 2021).

Le banco-centralisme est une théorie développée par Luniterre.

Voici le banco-centralisme tel que je le comprends. Voici comment on peut le vulgariser.

Le banco-centralisme succède au capitalisme.

Je pense que la théorie de Luniterre est bien plus facile à accepter et à comprendre en commençant par faire remarquer que les prix sont complètement déconnectés de la réalité (la société de l’arnaque) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11966

Ensuite, il faut expliquer la théorie de la plus-value à ceux qui ne la connaissent pas. Ce qui n’est pas compliqué : le prix d’une marchandise est égal au temps de travail humain nécessaire à sa production. La plus-value est la différence entre ce prix, et le prix qu’est payé le travail humain par le capitaliste. Je crois que tout le monde peut comprendre ça.

Et, tout de suite après, commencer directement par la fin du raisonnement de Luniterre : Comme bientôt toutes lignes de production existeront sans aucun travailleur (humain), la plus-value disparaitra complètement. Donc, l’argent devrait disparaître avec elle. Donc, seuls les grands-maîtres de la monnaie (les banco-centralistes, ceux à qui appartiennent les banques centrales) peuvent conserver le pouvoir à condition de rendre artificiellement indispensable l’utilisation de l’argent.

Après, ceux qui veulent plus de précisions liront les articles de Luniterre sur ce site. Je lui laisse le soin de mettre en commentaire les liens qu’il juge indispensables.

Bien à vous,
do
http://mai68.org

Note du 28 avril 2022 :

Dans sa réponse :http://mai68.org/spip2/spip.php?article9503

Luniterre estime que j’aurais dû expliquer "le point de passage dialectique d’une situation à l’autre". Il exprime lui-même d’une façon claire et concise le passage du capitalisme au banco-centralisme comme ceci :

>>> LE MONDE CAPITALISTE, C’EST UN MONDE OU LE CAPITAL CROIT EN MÊME TEMPS QUE LES FORCES PRODUCTIVES, ET OU IL CROIT PLUS VITE QUE LA DETTE QUI L’A GÉNÉRÉ.

LE MONDE DU CAPITALISME EST UN MONDE OU LE CAPITAL S’ACCUMULE DAVANTAGE ET PLUS VITE QUE LA DETTE.

*****************

>>> LE MONDE BANCO-CENTRALISTE, C’EST UN MONDE OU LES FORCES PRODUCTIVES ET LE CAPITAL CONTINUENT DE CROITRE ET DE S’ACCUMULER, MAIS MOINS VITE QUE LA DETTE QUI LES A GÉNÉRÉ.

LE MONDE DU BANCO-CENTRALISME EST UN MONDE OU LA DETTE S’ACCUMULE DAVANTAGE ET PLUS VITE QUE LE CAPITAL.

Référence : http://mai68.org/spip2/spip.php?article8724

Autrement dit :

Le capitaliste emprunte pour investir. Il a donc une dette. Mais, cet investissement va lui rapporter du fric. Son capital augmente. Si la quantité de fric qu’il gagne est plus grande que ce qu’il doit, il va pouvoir rembourser sa dette. Il conserve le pouvoir.

Mais, s’il ne gagne pas assez de fric pour pouvoir rembourser, il perd le pouvoir au profit des propriétaires des banques centrales (à qui il doit son fric en dernier recours), selon le principe de l’esclavage par la dette. La banque centrale fait de lui ce qu’elle veut. Avec sa planche à billet, elle peut continuer à lui prêter du fric ou cesser. Il obéit.

L’argent devient totalement artificiel à partir du moment où toutes les lignes de production sont sans travailleurs. Donc, la banque centrale peut émettre autant d’argent qu’elle le veut et le distribuer à qui elle veut.

Dès lors tout le pouvoir appartiendra d’une façon absolue à une partie infime de la population, énormément plus petite que le nombre actuel des capitalistes.

10 Messages de forum

  • Le banco-centralisme 24 août 2021 17:55, par Dominique

    Comme bientôt toutes lignes de production existeront sans aucun travailleur

    Il n’y arriveront pas.

    D’abord car les machines coûtent cher. On le voit par exemple avec la guerre en Afghanistan où la principale raison qui poussent les USA à se retirer est qu’ils n’ont plus les moyens de financer cette guerre.

    Ensuite car l’environnement est déjà trop foutu pour pouvoir en supporter plus. Avec au moins 50% du vivant détruit à jamais, la solution finale par extermination des conditions nécessaires à la vie qu’est le mode de vie techno-capitaliste est dans sa phase finale.

    Le seul réchauffement climatique donne déjà des signes d’emballement avec le dégazage du méthane contenu dans les calottes polaires, les glaciers et le permafrost, ce qui implique qu’il a déjà dépassé le point de non retour et que de ce seul fait, nous allons nous retrouver très rapidement dans des conditions comparables à celles de l’extinction du Pervien. Quand il fait entre 50 à 60 degrés la journée, il n’y a plus de Vie comme nous la connaissons.

    Certains auteurs de science-fiction parlent de la singularité, le jour où les machines prendront le pouvoir et se passeront de nous pour instaurer un nouvel ordre du vivant, celui des machines, des clics, des clacs et des bip-bips. Mais cela n’arrivera pas car indépendamment dz réchauffement climatique, le vivant est en train de s’effondrer à une vitesse qui n’a aucun précédant dans l’histoire de la planète bleue, aujourd’hui la planète qui pue de plus en plus.

    Cela n’arrivera pas car le toujours plus de machines, de technologies industrielles, est en train d’exterminer les conditions nécessaires à la Vie à une vitesse qui continue d’accélérer avec chaque nouvelle technique industrielle brevetée pour faire la richesse matérielle de ses actionnaires.

    Où alors c’est que je me trompe et que les machines auront pris le pouvoir sur une planète transformée en astéroïde.

    Je connais un seul moyen pour éviter cela, la résistance.
    https://deepgreenresistance.org

    Répondre à ce message

    • Le banco-centralisme 25 août 2021 03:05, par do

      Salut Dominique,

      Tu dis : « Il n’y arriveront pas. D’abord car les machines coûtent cher. »

      Les machines coûtent chers à condition qu’elles soient fabriquées par du travail humain ; puisque le prix d’un marchandise correspond au temps de travail social moyen nécessaire à sa production.

      Ce n’est pas un problème : déjà au tout début des années 1980 il y avait des robots qui fabriquaient des robots au pied du Fujiyama !

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org

      Répondre à ce message

      • Le banco-centralisme 25 août 2021 12:24, par Dominique

        Salut do,

        Pour fabriquer une machine, il y a beaucoup de main-d’oeuvre car il faut inclure les coûts de développement, lesquels sont liés à des postes de travail à haute valeur ajoutée généralement bien payés. Le pays qui monte, la Chine, dépense des sommes faramineuses non seulement pour des machines pour la production, mais aussi en R&D et pour les écoles et universités. Il y a de nombreuses choses que les machines ne savent pas faire. Par exemple construire un porte-avion où une maison.

        Ce sont principalement les ouvriers peu qualifiés qui se retrouvent au chômage du fait des machines. Les luddites l’avaient bien compris et c’est toujours vrai aujourd’hui. Ce qui a changé est le niveau minimum de qualification pour espérer pouvoir trouver un job. Du temps des luddites, il fallait être habile de ses mains. Aujourd’hui, il faut une licence universitaire ou être ingénieur. Le système éducatif des pays industrialisés à suivi cette évolution. Comme elle investi plus que les autres dans l’éducation, la Chine n’est plus seulement l’atelier de la planète, elle est en train de devenir le labo de développement de la civilisation techno-capitaliste.

        Lausanne fut la première ville d’Europe à être quadrillée de caméra de surveillance. Aujourd’hui, si les médias occidentaux dominants critiquent la Chine pour sa surveillance généralisée de sa population, c’est que ce pays est devenu leader mondial du développement des technologies utilisées pour cela. Qui avait entendu parler de Huawey il y a 10 ans ? Personne ou presque. Si les USA ne veulent pas de Huawey, c’est parce que leur secret défense ne contrôle pas la technologie chinoise.

        L’enjeu principal du passe sanitaire est qu’il permet d’imposer un contrôle social totalitaire à la chinoise partout où il est mis en oeuvre. Quand on voit la façon autoritaire et la mauvaise foi dont les élites font preuve pour l’imposer, cela me fait bien plus peur que le banco-centralisme, ceci car le banco-centralisme n’est que le boulier comptable de la société eugéniste v2.0 qu’elles veulent imposer.

        Un autre élément important pourquoi il n’y arriveront pas est qu’en plus du réchauffement climatique, le techno-capitalisme est confronté aux limites physiques du techno-capitalisme. La crise de 2008 fut causée par la montée rapide des prix du brut et ce n’est pas un hasard si 2008 est officiellement selon l’ONU, l’année où la production mondiale de pétrole a atteint son pic. Aujourd’hui, en raison d’une pénurie mondiale de puces informatiques, plusieurs des plus grands constructeurs automobiles ont annoncé qu’ils allaient fermer la production de plusieurs de leurs usines pendant plusieurs mois.

        Comme les élites ne peuvent pas agir sur une offre qui dépend in fine des stocks de ressources naturelles en voie d’épuisement rapide, elles agissent sur la demande, sur nous. Comme en pus la plupart des gens n’en ont pas conscience, cela est beaucoup plus inquiétant que la couleur du boulier comptable de la société eugéniste v 2.0 qui commence à se mettre en place entre autre à grands coups de transhumanisme. Des exosquelettes pour les soldats, contrôle social totalitaire et autoritaire ainsi que des expériences médicales aux effets secondaires inconnus et multiples pour les peuples. Et ce n’est que le début si les peuples ne se réveillent pas maintenant.

        Répondre à ce message

        • Le banco-centralisme 25 août 2021 12:44, par do

          Salut Dominique,

          Tu dis : « Pour fabriquer une machine, il y a beaucoup de main-d’oeuvre car il faut inclure les coûts de développement, lesquels sont liés à des postes de travail à haute valeur ajoutée généralement bien payé »

          Réponse : Ce sera fait aussi par des machines munies d’intelligence artificielle.

          Amicalement
          do
          http://mai68.org

          Répondre à ce message

          • Le banco-centralisme 25 août 2021 18:52, par Dominique

            Do, c’est déjà le cas. De nombreuses chaînes de montage sont automatisées. Or une chaîne de montage sert à construire des machines, que ce soit un téléphone, une voiture ou un robot pour chaîne de montage.

            Je sais aussi qu’avec l’arrivée sans fin de nouvelles technologies, les limites de ce qu’il est possible de faire sont en permanence repoussées. Ce qui implique que l’ère du travail facile à trouver est terminée depuis au moins 20 ans dans les pays industrialisé et que depuis, cette tendance n’a fait qu’empirer. D’où le banco-centralisme et son revenu inconditionnel.

            Ce qui est plus inquiétant est que ce revenu inconditionnel et tout le reste de la société sera de plus en plus couplé avec les technologies de surveillance et de contrôle social. Ce qui est au cœur du transhumanisme est l’union des technologies mécaniques, électroniques, chimique et biologique avec les sciences cognitives. Ils font une simulation d’épidémie et hop, le monde se retrouvent avec une succession de vraies épidémies de covid, ceci tandis que les peuples de nombreux pays doivent faire face à une instrumentalisation et une infantilisation totale des citoyens par des élites sans conscience.

            Répondre à ce message

    • Le banco-centralisme 25 août 2021 21:06, par Luniterre

      Ton propos, Dominique, est truffé de contradictions internes que tu ne vois pas parce que au lieu d’analyser rationnellement tu es aveuglé par ta vision messianique de la fin d’une société industrielle que tu détestes.

      Tu prêtes à l’analyse du banco-centralisme les éléments d’une critique du capitalisme, ce qu’il n’est pas, essentiellement, mais bien plutôt un dépassement de celle-ci, en fonction du dépassement déjà effectif du capitalisme par le banco-centralisme.

      Le banco-centralisme n’a pas pour but de faire survivre le capitalisme, à moyen et plus long terme, mais de lui substituer un nouveau système de domination de classe fondé sur le monopole de la production de toutes valeurs d’usage, et non pas sur la rentabilité financière.

      C’est un mode de survie adapté aux nouvelles conditions créées par les forces productives modernes, mais uniquement destiné à la survie d’une classe dominante restreinte et d’un minimum de laquais et de serviteurs qui lui seront encore éventuellement nécessaires.

      À terme il implique une telle dépopulation, genre 80%, voire plus, qu’un nouvel "équilibre" entre les restes de ressources et ces restes d’"humanité " est parfaitement possible et stabiliserait la situation planétaire.

      Dans une certaine limite, les banco-centralistes sont des écologistes encore plus radicaux que toi et ta pseudo-"résistance"…!

      Et à peu près aussi "humanistes", quant au résultat final escompté, quoi que tu en penses !

      Luniterre

      Répondre à ce message

      • Le banco-centralisme 25 août 2021 23:05, par Luniterre

        CORRECTIF >>> évidemment, il faut lire :

        « Tu prêtes à l’analyse du banco-centralisme les éléments d’une critique du capitalisme, ce qu’elle n’est pas, essentiellement, mais bien plutôt un dépassement de celle-ci, en fonction du dépassement déjà effectif du capitalisme par le banco-centralisme. »

        Luniterre

        Répondre à ce message

  • Le banco-centralisme 28 avril 19:51, par do

    Le passage du capitalisme au banco-centralisme :

    http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

    >>> LE MONDE CAPITALISTE, C’EST UN MONDE OU LE CAPITAL CROIT EN MÊME TEMPS QUE LES FORCES PRODUCTIVES, ET OU IL CROIT PLUS VITE QUE LA DETTE QUI L’A GÉNÉRÉ.

    LE MONDE DU CAPITALISME EST UN MONDE OU LE CAPITAL S’ACCUMULE DAVANTAGE ET PLUS VITE QUE LA DETTE.

    *****************

    >>> LE MONDE BANCO-CENTRALISTE, C’EST UN MONDE OU LES FORCES PRODUCTIVES ET LE CAPITAL CONTINUENT DE CROITRE ET DE S’ACCUMULER, MAIS MOINS VITE QUE LA DETTE QUI LES A GÉNÉRÉ.

    LE MONDE DU BANCO-CENTRALISME EST UN MONDE OU LA DETTE S’ACCUMULE DAVANTAGE ET PLUS VITE QUE LE CAPITAL.

    Répondre à ce message

  • Le banco-centralisme 28 avril 20:06, par do

    Banco-centralisme, autres liens utiles :

    « Great Reset » : le banco-centralisme est-il un « complot pervers » ou simplement la conséquence incontournable d’une évolution systémique ?

    http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

    Coronavirus - Le confinement est une guerre sans guerre (vidéo 17’28)

    http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0